dimanche 9 avril 2017

Lettre ouverte à l'autre que j'étais, Christian Chavassieux (Le Réalgar, 2017)


Récit autobiographique sous forme de confession intime ? Poème en prose ? Autoportrait ? Essai (ou dialogue ?) philosophique ? Peu importe le genre - c’est un magnifique examen de conscience, non-genre littéraire qui peut tous les traverser... 

A lire ce court texte, on a également une nouvelle fois la confirmation que l’écriture, dans sa version la plus noble, est une tentative de sublimation de soi. Une entreprise littéraire particulièrement émouvante parce qu'elle n'est pas seulement littéraire : « tout simplement » humaine. Et d’une hauteur rare tout en restant très incarnée, à l’image de cette phrase qui est pour moi son sommet et son point central : « La beauté est notre accolade par-delà les âges ».

mercredi 15 mars 2017

Une forêt cachée - 156 portraits d'écrivains oubliés, Eric Dussert (La Table ronde, 2013)


La Bible des amateurs de pépites littéraires dans mon genre. Une véritable mine d'or où elles surgissent par dizaines. Et quel style, quel esprit ! Les deux à la fois vifs et généreux. 
Bref, une merveille qui ouvre sur tant d'autres...

mardi 23 août 2016

Ventoux, Bert Wagendorp (Galaade, 2016)


La nuit sera calme, Romain Gary (Gallimard, 1974)


Rares sont les écrivains qui inventent un genre littéraire.
Rares sont les écrivains farceurs.
Rares sont les écrivains qui ne retouchent pas des entretiens destinés à être publiés.
Romain Gary est un écrivain rare bien que célèbre et l'inventeur de l'entretien fictif ainsi que de son double littéraire Emile Ajar.